Historique

 

Le 12 juin 2015, lors de la séance d’information organisée par la Ville de Carouge concernant l’ouverture de l’abri de la PCi de la rue de la Gabelle, un souhait est exprimé par une voisine : « Que les futurs résidents soient bien accueillis par les riverains et la population carougeoise ».

Elle est entendue par le Conseil Administratif présent in corpore et le chef du Service des Affaires Sociales (SAS) de la commune. En effet, fin août 2015, le SAS recontacte les personnes intéressées et organise deux séances de rencontre (les 9 septembre et 8 octobre 2015) afin d’envisager des modalités d’action.

Carouge soutenant les initiatives citoyennes, il est décidé d’organiser un accueil un après-midi par semaine dans la Salle du Rondeau, 26 bd des Promenades.

Quatre « lanceurs d’accueil », aidés de traducteurs, rédigent des invitations en anglais, arabe, farsi, français, italien et tigrigna qu’ils distribuent dans l’abri PCi de la Gabelle, puis dans le foyer de La Praille-Gavard.

Le premier accueil a lieu le 15 octobre 2015 entre 14h et 18h. Nous sommes heureux de faire la connaissance de nos deux premiers invités. La semaine suivante, ils reviennent accompagnés de trois compagnons. Le dernier accueil de l’année 2015 se déroule le 24 décembre.

Une page Facebook « Carouge accueille » est créée le 11 janvier 2016 dans l’espoir de nous faire un peu connaître et d’intéresser d’autres citoyens solidaires car nos invités sont de plus en plus nombreux.

L’accueil reprend le jeudi 14 janvier 2016 de 15h à 19h car les personnes qui travaillent souhaitent pouvoir passer plus tard dans l’après-midi. Ce sont, en majorité, des femmes. Il y a aussi quelques collégiens et collégiennes.

Le 1er mars 2016, le Service des Affaires Sociales organise une séance d’information, en présence de Mme Katia Zenger de l’Hospice Général, sur les résidents des abris et foyers à Carouge.

Plus d’une cinquantaine de personnes se déplacent et peuvent échanger avec des membres du collectif de Carouge accueille, de l’association Yume, de l’Association des Parents d’Elèves des Pervenches et de Montfalcon (APEPM), de la Maison de Quartier de Carouge à la Tambourine et de l’atelier-théâtre Babel 2.0.

Après cette date, de nombreux participants à la séance deviennent des membres indispensables à l’organisation des Accueils du jeudi au Rondeau. Ils lancent, par exemple, les visites de musées, Carouge cuisine, l’accompagnement de nos invités dans certaines démarches, etc …

 

Citations :

Pierre Orelli (22 mars 2016) :

« Solidarité et engagement donnent à voir le plaisir et l’enrichissement que chacun.e d’où qu’il/elle vienne et quelque soit son âge retire de ces rencontres. ( … ) Ces rencontres sont non seulement possibles et nécessaires mais elles contribuent à nous humaniser et à nous enrichir. »

Catherine Marti (16 avril 2016) :

« Offrir un espace hors abri souterrain, mais à l’intérieur et permettre la rencontre entre voisins-voisines, entre réfugiés et « Genevois ». Accueil de réfugié logé en bunker ou en foyer. Toutes personne désireuse de mener une activité qui répond à un besoin et qu’elle assume. Partage, échanges, favoriser la convivialité.